Les étapes du bilan prévoyance

Les étapes de votre bilan Prévoyance

Faire un bilan de prévoyance, c’est évaluer votre niveau de couverture nécessaire en chiffrant vos besoins à long terme. L’évaluation détermine si votre protection sociale actuelle est adaptée à votre situation familiale, patrimoniale et professionnelle.

Situation professionnelle et patrimoniale : analyser son environnement

La première étape d’un bilan prévoyance est d’analyser votre environnement familial, professionnel et patrimonial. L’angle d’approche ne sera pas identique si vous êtes marié ou célibataire, si vous avez des enfants ou non, si vous êtes salarié ou indépendant, si vous disposez d’un patrimoine immobilier ou financier... L’objectif est d’identifier vos besoins en matière de prévoyance et d’examiner vos couvertures prévoyance personnelles et professionnelles souscrites : capitaux décès et invalidité, rente de conjoint, arrêts de travail… Que vous soyez salarié, en profession libérale, travailleur indépendant, commerçant ou artisan, il est essentiel de prendre toutes les dispositions requises afin de pallier une éventuelle perte de revenus.

Il faut avant tout connaître le montant du capital laissé à la disposition de vos proches durant ou suivant votre activité professionnelle en cas de décès. De même, avez-vous prévu une quelconque protection pour votre conjoint ou pour vos enfants si ces derniers doivent poursuivre leurs études ? Si oui, la somme prévue est-elle actuellement suffisante par rapport à l’évolution de votre situation ces dernières années ? Des interrogations similaires doivent être envisagées en cas d’invalidité et d’arrêt de travail. Il est souvent noté que les particuliers se posent ces questions naturellement mais qu’ils ne prennent pas le temps de chercher des réponses concrètes.

Bilan prévoyance : établir un diagnostic puis une stratégie

Pour établir un diagnostic prévoyance pertinent, il faut comparer vos acquis et vos besoins. Or, ce rapport entre les deux plateaux de la balance ne cesse d’évoluer au cours de votre carrière ou l’âge avançant. La fonction du bilan de prévoyance est d’intégrer et d’actualiser l’ensemble des données et des perspectives, en combinant bilan patrimonial et situation professionnelle. Cette opération permet de savoir s’il est nécessaire de réévaluer vos niveaux de couverture et de modifier la nature des contrats complémentaires souscrits (assurance décès, assurance invalidité, assurance obsèques, etc.).

Ainsi, le diagnostic prévoyance débouche sur une stratégie à mettre en place pour que votre couverture sociale réponde parfaitement à vos besoins. Cette stratégie est variable d’une situation à une autre. Elle est susceptible de conduire à la souscription de solutions classiques comme les contrats prévoyance facultatifs (par exemple la Garantie Protection Avenir MIF) ou les contrats frais de santé qui interviennent comme une couverture prévoyance complémentaire en plus des régimes de prévoyance obligatoires. D’autres options sont envisageables telles que les solutions patrimoniales alternatives : contrat d’assurance vie qui vous permet d’épargner pour l'avenir; ou plus spécifiques: contrat prévoyance décès pour anticiper vos obsèques comme la Garantie Frais Décès MIF.

La prévoyance, c’est anticiper pour se tranquilliser

Le bilan de prévoyance s’adresse donc à toutes les personnes soucieuses d’avoir une vision précise et transparente de leur protection sociale. Le bilan patrimonial doit être anticipé pour pouvoir prendre les bonnes décisions en temps voulu, notamment dans le cadre de l’optimisation de sa protection sociale qui prend en considération le cadre législatif en vigueur sur cette thématique.

En résumé, les étapes du bilan de prévoyance débutent par une prise de conscience des tenants et des aboutissants de l’outil de protection sociale, puis par la vérification du bon équilibre entre vos attentes sur le plan de la couverture sociale et l’état des lieux (régimes obligatoires et régimes facultatifs) au moment de la réflexion. Le bilan permet de repérer les lacunes et les leviers d’optimisation, en instaurant de nouvelles solutions parfaitement adaptées.

Conseil : à chaque fois que votre situation personnelle évolue, pensez à réactualiser votre diagnostic de prévoyance.

Prévago l'espace conseil prévoyance de la MIF

A lire aussi...

La MIF vous dit tout sur le placement préféré des français

Aujourd’hui, l’assurance vie est le placement de référence pour l’épargne et le plus…

Préparer sa retraite avec l’assurance-vie

Pour pallier la baisse de revenus lors de la cessation d’activité, l’assurance-vie…

L’intérêt des versements programmés

Il est possible et utile de verser régulièrement des sommes sur son contrat d…