Avant d’investir, posez-vous les bonnes questions !

Une main tape sur un clavier d’ordinateur

Dans cette période de taux bas, voire négatifs, de nombreux épargnants sont tentés de se tourner vers des placements plus rémunérateurs, en oubliant parfois les règles de prudence élémentaires ! Suivez le guide.

Les différents types de placement

Les placements à court terme ne rapportent presque plus rien. Le Livret A reste « bloqué » à 0,5 %, tout comme le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS). Et les livrets bancaires offrent des taux encore inférieurs, une fois intégrée la fiscalité !
A moyen terme, les fonds en euros des contrats d’assurance vie permettent d’espérer légèrement plus : le taux moyen servi au titre de 2019 s’élève à 1,4 % avant prélèvements sociaux.

Pour espérer un meilleur rendement à moyen-long terme, il est actuellement indispensable de se tourner vers des formules de placement diversifiés, qui nécessitent de prendre un peu de risque.

Pas de rendement élevé sans risque !

Avant d’investir, posez-vous les bonnes questions : quel est votre horizon de placement ? Votre degré de tolérance au risque ? Comment sont répartis vos capitaux ? Car en cas de coup dur, il faut disposer d’épargne à court terme sans risque, déblocable à tout moment, plutôt que d’avoir à débloquer des fonds investis sur les marchés financiers avec le risque de subir une moins-value. Si votre patrimoine est bien équilibré, vous pouvez vous intéresser aux fonds d’investissement, notamment au sein des contrats d’assurance vie multisupport avec les unités de compte, qui présentent des niveaux de risque variables, mais qui permettent d’espérer une meilleure rentabilité que les placements réglementés.

Et surtout, gare aux propositions souvent alléchantes qui pullulent sur Internet ! Les escrocs débordent d’imagination pour vous attirer vers des arnaques sur des placements dits « atypiques » : investissements en matières premières, dans le vin, les œuvres d’art, les places de parking ou encore sur le Whisky récemment… Avec des promesses de rendement souvent à deux chiffres !
L’Autorité des marchés financiers ne cesse d’alerter les épargnants sur ces sociétés qui n’ont pas reçu d’agrément. Et le Gendarme de la Bourse a mis en place une application « Amf Protect Epargne » https://protectepargne.amf-france.org/ qui vous permet d’accéder à la liste des acteurs non autorisés (par catégorie), et également d’évaluer le niveau de risque d’une offre commerciale, ou encore de signaler une fraude.

La vigilance s’impose ! Avant d’investir, voici quelques conseils de bon sens :

  • Il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé
  • Le placement miracle n’existe pas
  • Les produits atypiques ne peuvent pas garantir un rendement, et leur revente est souvent très difficile
  • S’il s’agit d’une arnaque, vous risquez de ne pas retrouver votre mise !

 

A lire aussi...

Avantages et inconvénients de certains placements post…

La crise du Coronavirus est l’occasion de s’interroger sur les meilleures manières…

Investir dans l’immobilier pour diversifier votre épargne

Investir dans l’immobilier via les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)…

Assurance vie : les épargnants à la recherche de rendement

Face à la baisse continue de la rémunération des fonds en euros, une large part des…