La MIF vous adresse ses meilleurs vœux pour l'année 2022 !

Serge Gayraud, Président de la MIF, vous adresse en son nom et en celui du Conseil d’Administration, ses plus sincères vœux pour cette année 2022 !

" Chers sociétaires,

Au delà du caractère traditionnel de l’exercice, c’est avant tout un réel plaisir pour moi de m’adresser à vous en ce début d’année pour vous transmettre, en mon nom et en celui du Conseil d’Administration de la MIF, mes vœux les plus sincères et les plus chaleureux.

Je forme le vœu que 2022 soit définitivement l’année « du monde d’après », succédant à une année 2021 où nous avons appris à vivre avec la pandémie tant d’un point de vue sanitaire, qu’économique ou social.

Les vagues successives de contamination que nous avons subi depuis mars 2020, et subissons encore au moment où j’enregistre ce message, sont là pour nous rappeler que nous sommes avant tout en présence  d’une crise sanitaire, qui a malheureusement atteint nombre d’entre nous.

Avant toute chose, je tiens donc ici à adresser à celles et ceux qui ont été, ou sont touchés par ce virus, mes plus chaleureuses et solidaires pensées de soutien.

L’année 2021 aura été paradoxale.

D’un côté, la situation sanitaire demeure fragile : la découverte de vaccins et les campagnes de vaccination rendent désormais peu probable le risque d’un confinement strict ; mais les vagues successives de contaminations que j’évoquais à l’instant font peser un lourd poids sur les capacités d’accueil hospitalières.

Mais, d’un autre côté, les indicateurs économiques n’ont jamais été aussi bons. Tirée par un rebond de la consommation, l’activité s’est fortement relancée et les principaux indicateurs retrouvent leur niveau d’avant crise : la croissance est soutenue, le chômage est en baisse et les marchés actions finissent l’année sur un point haut.

La conséquence de ce contexte favorable est le retour de la confiance : les épargnants, après avoir en 2020 privilégié une démarche de thésaurisation sur des supports comme le Livret A ou tout simplement leurs comptes bancaires, ont de nouveau investi sur des solutions de plus long terme, au premier rang desquelles l’assurance vie.

La MIF a pleinement profité de cette situation. Nous aurons l’occasion de revenir plus précisément dans nos prochaines communications, et notamment dans le cadre de votre réunion de section annuelle, sur la présentation nos résultats 2021.

Pour autant nous pouvons d’ores et déjà acter une hausse significative de notre collecte et des contrats souscrits sur l’année. Et au-delà de ce constat, il convient aussi de mettre en avant :

  • Le succès rencontré par la gestion sous mandat et les SCPI
  • Le niveau élevé de sociétaires ayant choisi de bénéficier du mécanisme de portabilité autorisé par la loi Pacte pour transformer leur contrat monosupport en contrat multisupport

La conséquence est une collecte en unités de compte record, représentant 35 % de la collecte totale et conforme en cela aux standards du marché. Ces solutions que nous avons mises en place pour vous proposer une réponse à l’environnement durable de taux bas ont donc été plébiscitées en 2021 et c’est pour nous un fort motif de satisfaction.

2021, c’est enfin pour la MIF le lancement de son Plan d’Épargne Retraite Individuel, le MIF PER Retraite facilitant la constitution d’un complément de retraite venant s’ajouter aux régimes obligatoires.

Avec l’assurance vie d’un côté et désormais le MIF PER Retraite, la MIF est donc en capacité de proposer à ses sociétaires les deux principales « enveloppes fiscales » en matière d’épargne individuelle disponibles à ce jour en France.

Mardi 18 janvier dernier, le Conseil d’Administration de la MIF s’est prononcé sur la rémunération servie au titre de 2021 par la MIF sur le fonds en euros de ses contrats d’assurance vie.

Vous connaissez désormais ce taux, 1,70 % nets servis (1) (2) ou devrai-je dire ces taux, puisque nous vous avons communiqué dans les heures qui ont suivies cette décision le taux 2021 du fonds en euros MIF, mais aussi la performance 2021 des différents profils de notre gestion sous mandat selon qu’ils soient :

  • Prudent : + 4,10 % nets en 2021 (3)
  • Équilibré : + 6,07 % nets en 2021 (3)
  • Dynamique : + 8,22 % nets en 2021 (3)
  • Offensif : + 12,06 % nets en 2021 (3)
    Les rendement (ou performances) passé(e)s ne préjugent pas des rendements (ou performances) futur(e)s. La part en unités de compte des mandats présente un risque de perte en capital

Ces communications appellent bien évidemment quelques commentaires.

Le fonds en euros MIF tout d’abord dont la qualité n’est pas remise en cause, toujours animé par la volonté de rechercher le plus juste équilibre entre vos attentes légitimes et le renforcement de notre structure financière afin de préserver l’avenir. Son rendement 2021 figure une nouvelle fois au dessus de la plupart de nos concurrents et confirme notre capacité à figurer parmi les références de la profession. Au même titre que celles-ci, il ne peut cependant s’exempter de l’environnement durable de taux bas auquel nous sommes confrontés.

Les performances des différents profils de notre gestion sous mandat, ensuite, qui viennent attester de la pertinence et de l’attractivité des solutions que nous avons développées en réponse à cet environnement, tout en tenant compte du profil de chaque épargnant et notamment de son appétence au risque.

Elles témoignent que dans le contexte actuel, seule la diversification, et donc une certaine prise de risque, permet d’espérer des rendements meilleurs.

L’ensemble de ces résultats illustre, je pense, les spécificités de la MIF qui sont autant d’avantages concurrentiels :

  • D’abord le fait de travailler sans intermédiaires rémunérés qui nous procure beaucoup d’économies
  • Ensuite, nous gérons en direct une grande partie de nos actifs, grâce à notre taille, à notre souplesse
  • Enfin, nous n’avons pas d’actionnaires à rémunérer et de ce fait, toute la valeur, toute la richesse créée va au sociétaire

Ces principes, creuset de notre modèle mutualiste, associés à la stratégie mise en place ces dernières années nous ont permis de nous confronter efficacement aux défis imposés par la crise depuis mars 2020.

Je suis convaincu qu’il en sera de même en 2022.

Au seuil de cette nouvelle année, je renouvelle les vœux que je formais déjà l’an passé : ceux d’un retour rapide à une vie plus normale, pour chacune et chacun d’entre nous !

 Excellente année 2022 à toutes et à tous ! "

A lire aussi...

Performances 2021 de la MIF : de + 1,70 % à + 12,06 % !

Cette année encore, la MIF confirme son statut d’acteur de référence de la…

Bonus Portabilité jusqu'au 30 septembre 2022 !

Profitez du dispositif Transfert Pacte pour dynamiser l’espérance de rendement votre…

Oscar 2021 de la meilleure assurance vie pour la MIF !

À l’occasion de la 36ème édition des Oscars de l’assurance vie, la MIF a reçu l…