Les séniors et la société collaborative : 5 idées pour demain

La société collaborative et les séniors

Aujourd’hui, être à la retraite ne signifie plus être inactif. À 60 ans passés, les séniors sont souvent en pleine forme et débordant d’idées, à mille lieues de l’image d’Épinal du retraité pantouflard. Alors pour s’occuper et pour se rendre utile dans notre société collaborative, voici quelques suggestions d’activités pour les plus de 60 ans.

«J’arrondis mes fins de mois»

De nombreux retraités ont de l’énergie à revendre et profitent de leur temps libre pour compléter leurs revenus. Parmi les nouveaux auto-entrepreneurs, les plus de 60 ans sont d’ailleurs les plus représentés ! Certains retraités poursuivent leur ancienne activité professionnelle avec un statut d’indépendant : une bonne façon de garder le pied à l’étrier tout en profitant d’un complément de revenus. D’autres séniors mettent à profit leurs compétences et sont sous-traités pour des travaux de secrétariat ou de comptabilité par exemple. Une solution peu onéreuse pour les entreprises et qui profite à tous.

«Je transmets mon savoir»

Dans un contexte où la société collaborative investit chaque jour de nouveaux territoires, nombreux sont les services qui mettent en relation les séniors et les nouvelles générations. L’objectif : la transmission des savoirs. Couture, tricot, photographie, cuisine… Les retraités ont bien des talents à faire partager. Certains sites proposent des cours de langues dispensés par les aînés, d’autres encore offrent des services de garde d’enfant par des retraités désireux de conserver le lien avec les plus jeunes.

«Je partage mon espace»

Qui dit société collaborative dit espace partagé. Les enfants sont partis voler de leurs propres ailes : souvent, les séniors ont de l’espace libre dans leur habitation, ces mètres carrés qui sont un luxe pour beaucoup de jeunes. Alors pourquoi ne pas mettre à disposition des espaces de stockage pour des tiers ? Certains retraités franchissent même un cap supplémentaire en ouvrant leur domicile, que ce soit par des plateformes de réservation, ou via des sites de cohabitation. Le partage d’espace est une solution économique qui peut donner lieu à de belles rencontres humaines.

«Je fais des rencontres»

La fin de la vie active au sens professionnel est parfois difficile à vivre pour les séniors : ne plus voir chaque jour ses collègues peut créer un vide social et affectif. Alors pour garder le lien, bien des solutions existent. Les passionnés d’histoire ou d’architecture pourront proposer leurs services pour faire visiter leur ville à des écoliers ou des étudiants : un beau moyen de transmettre ses connaissances et d’échanger entre générations. De nombreux sites web mettent les internautes en relation et organisent des sorties pour se divertir, faire connaissance et conserver une vie sociale enrichissante. Jeux, généalogie, cinéma… Des forums spécialisés mettent en relation les séniors qui partagent la même passion.

«Je reste en contact avec mes proches»

Notre société, de plus en plus collaborative, nous connecte en un clin d’œil avec des inconnus de l’autre côté de la planète. Mais il est essentiel de garder le lien avec ses proches. Pour les séniors, des services ont été créés afin de garder le contact avec les plus jeunes, par exemple leurs petits-enfants. Plusieurs applications pensées pour les séniors ont été développées, avec des fonctionnalités de chat, de partage d’images ou d’écran, pour échanger en temps réel sur un espace digital convivial.

 

Prévago l'espace conseil prévoyance de la MIF

A lire aussi...

5 choses à vérifier pour bien choisir sa maison de retraite

Trouver une maison de retraite revêt une grande importance pour votre futur. Plus qu…

Bien préparer sa retraite

Le passage à la retraite s’accompagne le plus souvent d’une baisse des revenus. On…

Prendre sa retraite à l’étranger : ce qu’il faut savoir

1,2 million : c’est le nombre de retraités résidant à l’étranger au 31 décembre 2016…