5 choses à vérifier pour bien choisir sa maison de retraite

Comment choisir une maison de retraite ?

Trouver une maison de retraite revêt une grande importance pour votre futur. Plus qu’un lieu de soins, il s’agit d’un lieu de vie avec ses petits et grands rituels et ses liens sociaux tissés avec l’équipe médicale. Afin d’effectuer le choix le mieux adapté, voici 5 conseils à prendre en compte.

1) Se renseigner sur les différents types d’établissement

Si vous (ou votre proche) avez décidé d’intégrer une maison de retraite, la première étape consiste à trouver l’établissement adéquat. La majorité des hébergements sont des Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), des structures publiques, associatives ou privées toutes conventionnées.  Il existe actuellement 6 850 Ehpad en France. Mais il existe d’autres établissements : les Marpa (des maisons de retraite implantées en milieu rural), les logements-foyers (des logements adaptés aux personnes sans incapacité bénéficiant de l’aide sociale) et les résidences seniors avec services (un logement indépendant bénéficiant de services collectifs). Enfin, des solutions d’hébergement à durée limitée ainsi que des établissements d’accueil temporaire répondent à des besoins plus ponctuels.

 

2) Bien évaluer le budget

Une maison de retraite représente une dépense importante pour le/la bénéficiaire et la famille. Si les prix sont strictement encadrés au niveau des soins et de la prise en charge de la dépendance, chaque Ehpad fixe librement le prix de l’hébergement. Pour avoir une fourchette, un Ehpad se situe entre 1 400 et 5 000 € par mois, entre 200 et 1 000 € pour un logement-foyer et près de 1 500 € en moyenne pour une résidence service. Les tarifs hébergement varient beaucoup en fonction de la région dans laquelle se situe la maison, mais également des prestations proposées. Renseignez-vous pour savoir si vous êtes éligible à des aides d’État !

 

3) Définir les critères les plus adaptés

Après avoir défini votre périmètre géographique et fixé un budget en adéquation avec vos ressources financières (voir si vous bénéficiez d’une allocation personnalisée d'autonomie par exemple. Il faut peaufiner d’autres aspects importants : votre niveau de dépendance (plus ou moins grande), vos envies du quotidien (animations, sorties organisées, possibilités de visites) et vos projets (est-ce un besoin ponctuel ou le début d’un long séjour ?). Il faut vous sentir à l’aise sur tous les sujets !

 

4) Visiter au préalable les établissements souhaités

Une admission anticipée est une admission réussie ! Elle permet de se donner du temps pour préparer sereinement cette future échéance mais également d'obtenir plus de chances de trouver une place dans l’établissement ciblé. Il faut parfois rester plusieurs mois voire plusieurs années sur une liste d’attente avant d’obtenir une place !

 

5) Se renseigner sur l’équipe médicale

Pour bien choisir sa maison de retraite, au moment de la visite de l’établissement, essayez d’être attentif à l’ambiance et au personnel mis au service des résidents. Théoriquement, le ratio idéal est de 6 soignants pour 10 résidents mais la moyenne actuelle tourne autour de 3… D’où l’importance d’échanger, si possible, avec d’autres résidents sur leurs ressentis !

 

Pour en savoir plus
Découvrez le portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches pour rechercher et comparer les prix des établissements concernés : http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

prévoyance MIF Prévago

A lire aussi...

Le cumul emploi-retraite

Travailler lorsqu’on est à la retraite est possible. C’est une manière de compléter…

L’intérêt des versements programmés

Il est possible et utile de verser régulièrement des sommes sur son contrat d…

Infographie: la retraite

Pour une personne en activité, la retraite se résume assez souvent à un horizon plus…