La réforme des retraites : zoom sur les solutions envisagées

age départ retraite

Le débat sur la réforme des retraites anime régulièrement l’actualité. Alors que le programme présidentiel prônait l’instauration d’un système par points, une mesure sur la mise en place d’un bonus-malus afin de repousser l’âge de départ effectif à 64 ans apparaît dans le débat. Quelles sont les solutions envisagées ?

Pour quelles raisons repousser l’âge du départ à la retraite ?

Le débat sur une modification de l’âge légal de départ à la retraite en France est un sujet récurrent. Les projections du Conseil d’orientation des retraites (COR) invitaient l’actuel gouvernement, dès 2017, à prendre des mesures afin d’équilibrer les comptes du système de retraite par répartition.

En juin 2018, le COR publiait son dernier rapport présentant quatre scénarios possibles : un seul voyait les finances du système de retraite dans le vert, quand le déficit, pour les trois autres, pouvait atteindre jusqu’à 1 % du PIB.

La démographie est un élément prépondérant de l’équation. L’achèvement du basculement de la génération du baby-boom vers la retraite dégrade le ratio entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités. À ce tableau s’ajoute l’allongement de l’espérance de vie. Résultat : le COR prévoit 1,3 cotisant par retraité à l’horizon 2070, contre 1,7 actuellement.

Pour équilibrer le budget retraite, l’État peut activer trois leviers : le niveau des cotisations retraite, le montant des pensions de retraite et l’âge effectif moyen de départ. Or, le gouvernement n’a pas vraiment de marge de manœuvre pour agir. Avec la crise sociale incarnée par les Gilets jaunes, il est politiquement impossible d’augmenter les cotisations retraite ou de rogner sur les pensions dont le montant net moyen représente 65 % du revenu d’activité.

Reste donc l’âge effectif de départ à la retraite, c’est-à-dire l’âge à partir duquel les Français liquident véritablement leur retraite. Il était de 62,5 ans en 2017, et de 63,3 ans hors départs anticipés. Il ne faut pas le confondre avec l’âge légal de départ à la retraite (62 ans) ou l’âge du taux plein (62 ans et 8 mois pour les hommes et 63 ans pour les femmes, dans le secteur privé, en 2018).

Quels sont les mécanismes pour faire évoluer l’âge de départ à la retraite ?

Certains gouvernements ont choisi soit de décaler l’âge légal, soit d’étendre la durée de cotisations pour arriver au taux plein. L’actuel président de la République a fait campagne pour passer d’un système de répartition à un système à points, ce qui supprime la notion de taux plein.

En attendant, l’exécutif planche sur un dispositif de bonus-malus, l’âge légal devenant un âge pivot. Entre 62 ans et 64 ans, les pensions liquidées pourraient subir une décote, celles après 64 ans une majoration (de 3 % à 5 % par an selon l’âge de départ).

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2019, le régime général de retraite complémentaire Agirc-Arrco applique déjà un dispositif de majoration/minoration temporaire, pour inviter à poursuivre une activité au-delà de l’âge requis pour une pension à taux plein (nombre de trimestres requis).

Toutefois, les arbitrages ne sont pas encore rendus. Certains économistes avancent d’ailleurs une autre piste à l’instar de l’Institut des politiques publiques qui plaide pour prendre en considération le taux de remplacement dans l’équation servant à calculer l’équilibre budgétaire du régime de retraite.

Le taux de remplacement correspond à la différence entre le dernier salaire et le niveau de pension. Les auteurs le fixent à 75 %, un taux proche du taux de remplacement moyen, toutes générations confondues. Ce dispositif offrirait à chacun la liberté de partir quand il pense que la somme perçue pour sa pension est suffisante.

Et chez nos voisins européens ?

Quel est l’âge légal de départ à la retraite dans les autres pays membres de l’UE en 2017 ?

  • 62 ans ou moins : France, Suède, Grèce, Slovaquie ;
  • 63ans : pays Baltes, Finlande, République tchèque, Hongrie, Roumanie ;
  • 65 ans : Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Belgique, Luxembourg, Danemark, Pologne, Autriche, Slovénie, Croatie, Bulgarie ;
  • 66 ans et plus : Irlande, Portugal, Italie, Pays-Bas.

Quel est l’âge effectif moyen de départ à la retraite dans les autres pays membres de l’UE en 2017 ?

  • 62 ans ou moins : Espagne, Belgique, Luxembourg, Grèce, Slovénie, Slovaquie ;
  • 63 ans : France, Italie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Autriche, Bulgarie, Croatie ;
  • 64 ans : Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Finlande, Roumanie ;
  • 65 ans et plus : Royaume-Uni, Irlande, Portugal, Suède, Bulgarie.

Le cas de la Suède est intéressant, puisque les Suédois liquident leur retraite à 66 ans en moyenne, alors que leurs droits sont ouverts dès 62 ans.

 

Quand les Français partent-ils vraiment à la retraite ?

D’après le rapport annuel de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), 14,3 millions de Français ont perçu une pension de retraite de la part du régime général de la Sécurité sociale en 2018 : 8 millions de femmes et 6,3 millions d’hommes. Ce chiffre est en progression de 1,5 % sur un an suite à l’arrivée massive de nouveaux retraités.

La CNAV a ainsi octroyé 666 423 nouvelles pensions de droits directs (excluant les pensions de réversion), dont 150 049 départs « carrières longues » (retraite anticipée) et 10 869 départs progressifs (personne touchant leur pension mais exerçant parallèlement une ou plusieurs activités à temps partiel).

Déjà en hausse de 3 % en 2017, la tendance s’est accélérée l’an passé (5,3 %), soutenue par le départ à la retraite des baby-boomers. Autre conséquence : l’accroissement des dépenses du régime général, les versements des prestations atteignant 118 milliards d’euros (+2,9 % sur un an).

L’âge moyen de départ à la retraite des salariés du secteur privé est de 62,7 ans en 2018 (62,2 ans pour les hommes, 62,8 pour les femmes), soit deux mois de plus qu’en 2017. Quant à l’âge moyen d’un retraité du régime général, il s’élève à 74,3 ans l’an passé, contre 74,1 ans en 2017. La trajectoire démographique en France et les réformes des retraites successives font que 4 retraités sur 10 sont âgés au minimum de 75 ans.

Le montant moyen de la pension de retraite mensuelle de base est de 1 057 euros. Attention, cet exemple pour une carrière complète au régime général ne concerne en réalité que cinq millions de retraités. La différence est aussi perceptible entre les hommes (1 157 euros) et les femmes (946 euros). En revanche, quasiment tous perçoivent une autre pension de base ou une retraite complémentaire. Enfin, 90,1 % des retraités partent à taux plein et 9,9 % avec une décote.

À noter : en 2017, la Drees indique que le montant moyen de la pension brute de droit direct, tous régimes confondus, s’élève à 1 422 euros pour les retraités vivant en France et à l’étranger.

Quelles sont les raisons qui font que les Français liquident leur retraite ?

Le COR a publié, en mars 2019, une note de synthèse intitulée « Motivations de départ à la retraite au régime général : influence des modalités de départ et de la carrière », reposant sur l’enquête « Motivations de départ à la retraite 2017 ».

Les trois principales raisons qui incitent les Français au départ à la retraite sont le souhait de profiter de sa retraite le plus longtemps possible, le fait d’avoir atteint l’âge légal ou l’âge pour une retraite à taux plein (nombre de trimestres cotisés).

Les auteurs remarquent toutefois que les assurés reconnus en situation d’incapacité ou d’inaptitude au travail sont 60 % à mentionner leurs problèmes de santé comme éléments déclencheurs de la liquidation de leurs droits à la retraite. Ils sont rejoints, dans une moindre mesure, par les actifs, en poste juste avant la retraite, qui sont frappés par une maladie. 

 

A lire aussi...

Infographie: la retraite

Pour une personne en activité, la retraite se résume assez souvent à un horizon plus…

Bien préparer sa retraite

Le passage à la retraite s’accompagne le plus souvent d’une baisse des revenus. On…

Le cumul emploi-retraite

Travailler lorsqu’on est à la retraite est possible. C’est une manière de compléter…