Le cumul emploi-retraite

Travailler à la retraite

Travailler lorsqu’on est à la retraite est possible. C’est une manière de compléter sa retraite en générant de nouveaux revenus. Toutefois, ce cumul s’effectue sous certaines conditions. Retrouvez ici ce qu’il faut retenir.

Le cumul emploi-retraite depuis le 1er janvier 2015

Après avoir liquidé sa retraite, il est tout à fait possible de reprendre une activité professionnelle rémunérée, qui se cumule à la pension de retraite. Selon votre situation, le cumul des revenus est intégral ou partiel. Les nouvelles conditions de cumul s’appliquent aux personnes dont les pensions de retraite ont été liquidées à compter du 1er janvier 2015.

Une condition préalable : cessation de toutes activités professionnelles

Depuis le 1er janvier 2015, pour reprendre une activité professionnelle après sa retraite, il faut avoir cessé toutes ses activités professionnelles et avoir liquidé sa retraite (de base et complémentaire, en France et à l’étranger). 
Seules quelques activités peuvent encore être exercées lors de la demande de cessation des activités professionnelles : artistiques, membre de jury de concours, élu local … 

Pour les retraités de la fonction publique, la cessation de toutes les activités professionnelles n’est pas nécessaire si :

  • Vous percevez une pension de retraite militaire
  • Ou si votre pension civile a pris effet avant vos 55 ans.

Les conditions du cumul intégral ou partiel

Lorsque vous avez liquidé vos pensions de retraite, vous pouvez reprendre une activité rémunérée dans le secteur public ou privé, sous forme salariée ou non, même auprès de votre dernier employeur. Selon les conditions de départ (âge, durée de cotisation,…), le cumul est intégral ou partiel : 

Le cumul intégral des revenus

Le cumul intégral  d’une activité professionnelle et de la retraite, réclame deux conditions  

  • L’assuré doit avoir au minimum l’âge légal de départ à la retraite, 
  • et il doit remplir les conditions permettant de bénéficier d’une pension de retraite à taux plein.

Le cumul partiel des revenus

Si les conditions du cumul intégral ne sont pas remplies, il est possible de bénéficier d’un cumul partiel. Celui-ci est plafonné et variable selon les régimes : 

Pour les retraités du régime général, des salariés agricoles et régimes spéciaux : le montant est plafonné à 160 % du Smic (soit 2368, 43 € mensuels en 2017) ou la moyenne mensuelle des salaires d’activité perçus au cours des trois derniers mois civils avant liquidation des pensions. Le montant le plus avantageux est retenu.

Pour les retraités de la fonction publique : le cumul est autorisé dans la limite de 6.948,34 € (au 01/01/2017) plus un tiers du montant de la pension brute. Si les revenus sont supérieurs à ce plafond, l’excédent est déduit du montant de la pension. Si l’excédent est supérieur au montant de la pension, le paiement de la pension est suspendu en totalité. 

Les démarches

Les formalités à remplir pour cumuler sa retraite avec une nouvelle activité sont simples : durant le mois suivant votre reprise d’activité, vous devez prendre contact avec votre caisse de retraite afin de lui notifier votre souhaite de cumul. Celle-ci vous explicitera alors la démarche à suivre.

A savoir

Pour les retraités ayant liquidé leur retraite depuis le 1er janvier 2015, la reprise d’une activité professionnelle ne permet pas de bénéficier de nouveaux droit à la retraite.

A lire aussi...

Infographie: la retraite

Pour une personne en activité, la retraite se résume assez souvent à un horizon plus…

Les unités de compte

Souvent peu connues, les « unités de compte » des contrats d’assurance-vie…

L’intérêt des versements programmés

Il est possible et utile de verser régulièrement des sommes sur son contrat d…