Tai chi, qi gong, marche rapide… Les activités physiques qui ont le vent en poupe chez les séniors

Activités physiques pour les séniors

De plus en plus de séniors pratiquent des activités douces et non brutales qui font autant de bien au corps qu'à l’esprit. Ils ont bien raison : les bienfaits de ces pratiques sportives sont nombreux. Voici quelques suggestions plébiscitées par les 60 ans et plus !

Pourquoi l'activité physique est essentielle ?

Et si la pratique sportive était la clé de la longévité ? Pas de doute à lire les nombreuses études publiées à ce sujet. Dans celle publiée en avril 2015 par la revue américaine JAMA Internal Medicine, les chiffres sont éloquents. Après avoir suivi 204 000 séniors sur une période de 6 ans, l'étude révèle que les pratiquants d'une activité physique réduisaient de 13 % le risque de mortalité par rapport aux sédentaires.

Qu'est-ce qu'une activité physique chez les séniors selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ? C'est une personne qui réalise au moins 150 minutes d'activité physique modérée par semaine, ou 75 minutes d'activité vigoureuse. Les bienfaits sont nombreux : une plus grande capacité cardiorespiratoire et musculaire, une prévention plus grande des maladies cardiovasculaires, du diabète et une meilleure santé fonctionnelle.

Le tai chi pour améliorer l'équilibre

Voilà une activité physique adaptée aux personnes âgées qui a le vent en poupe ! Cet art martial, qui privilégie les gestes souples aux grands efforts physiques, séduit par ses bienfaits sur l'ensemble du corps. Son principe ? Travailler la coordination gestuelle à travers une série de mouvements lents et circulaires qui font travailler de nombreux muscles du corps peu sollicités. En alternant des jeux de bras et de jambes, le pratiquant arrive ainsi à trouver un équilibre (le fameux ying et yang chinois). Résultat : les tensions musculaires, la nervosité et les douleurs articulaires s'estompent au fil des séances. Mais le tai chi est également une source précieuse pour améliorer son équilibre général et prévient de façon significative les chutes chez les personnes âgées. Pour information, les séances de tai chi durent, en moyenne, une heure.

Le qi gong pour contrôler ses émotions

Dans la famille de la gym plébiscitée par les séniors, je demande le qi gong ! Qi en chinois signifie énergie ou souffle et gong travail ou pratique. Il s'agit donc ici de travailler son souffle pour stimuler la circulation énergétique et sanguine du corps. Il existe près de 1000 exercices différents de cette pratique ancestrale, dont de nombreux étirements, automassages et techniques de respiration. Les bienfaits sur la concentration, l'anxiété, la digestion, mais également sur les articulations et les tensions sont évidents. Pour débuter cette pratique, commencez par une à deux séances d'une heure par semaine. Puis si possible, effectuez 10 à 15 minutes tous les jours, de préférence le matin.

Le yoga pour booster son bien-être

Plus que jamais, le yoga est une activité physique qui a les faveurs des séniors. Et pour cause : c'est une pratique complète qui apporte un réel bien-être physique et mental. De nombreux types de yoga existent et c'est à chacun de trouver celui le plus adapté à ses besoins et envies : version dynamique (vinyasa yoga), relaxante (nidrâ yoga), rigoureuse (Iyengar yoga) ou douce (hatha yoga). Ce dernier est l'un des plus pratiqués en France. Il alterne des exercices de respiration et de posture au sol ou debout qui permettent d'étirer les muscles et d'améliorer sa souplesse sans abîmer ses articulations. De plus, le yoga permet d'améliorer le sommeil, notamment pour les femmes ménopausées souffrant d'insomnies.

La marche rapide pour un cœur en béton

Enfin, quoi de plus simple et efficace que de marcher tous les jours, et de manière tonique si possible ? La marche rapide (qui s'effectue entre 6 et 9 km/h) est considérée comme un sport et de plus en plus de séniors se retrouvent en groupe pour des séances de 30 minutes minimum. Avec de bonnes baskets, il n'y a quasiment aucun risque de se blesser ou de souffrir des articulations. Outre le fait de travailler les muscles, la marche rapide est excellente pour le cœur. Selon une étude réalisée en novembre 2015 par des chercheurs américains de la Tufts University, une telle pratique réduirait de moitié les risques de maladies cardiovasculaires. Cela vaut le coup de s'y mettre !

 

Prévago l'espace conseil prévoyance de la MIF

A lire aussi...

Perte auditive, comment se protéger ?

Au travail comme dans les loisirs, pour les adolescents comme pour les plus de 50…

Comment optimiser ma succession avec l’Assurance Vie ?

L’assurance vie est la meilleure solution fiscale pour transmettre des sommes aux…

Bien préparer sa retraite

Le passage à la retraite s’accompagne le plus souvent d’une baisse des revenus. On…