Les rendements de la finance responsable s’inscrivent dans la durée

panneaux-solaires-ville-soleil

L’Investissement Socialement Responsable (ISR) regroupe une notion large et pendant longtemps sa performance restait à démontrer. Cet investissement ciblé devient désormais un véritable choix pour les investisseurs en quête de rendement et les résultats se montrent à la hauteur de leurs attentes. La Loi Pacte renforce la visibilité des placements ISR auprès des particuliers pour orienter l’épargne vers les produits responsables, notamment via l’assurance vie.

Un investissement responsable qu'est-ce que c'est ?

L’investissement devient responsable lorsqu’il prend en compte des critères dits ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). Cet acronyme regroupe ainsi des critères permettant de choisir en conscience les entreprises dans lesquelles investir. On parle alors d’Investissement Socialement Responsable (ISR).

La finance responsable couvre un large champ

En France, l’ISR applique la méthode du « best in class ». Les meilleurs élèves d’un secteur sont sélectionnés ou  d'autres exclus, comme par exemple, l’industrie du tabac ou de l’armement. Il existe d’autres placements dits éthiques n’appliquant pas de filtres ESG mais mettant en place une approche plus spécifique. C’est le cas de la finance solidaire ou encore des fonds verts. Ces deux types d’investissement privilégient la durabilité de l’environnement.

Selon l’indicateur Novethic, le nombre de fonds éthiques respectant les critères ESG est passé de 488 fin décembre 2018, à 704 fin décembre 2019. Ainsi, les Français avaient placé 278 milliards d’euros dans des fonds durables à fin 2019, contre 149 milliards d’euros l’année précédente.

L’ISR est réellement rentable

Pendant longtemps, l’ISR a été mis à mal par le manque de données chiffrées sur les performances de ce mode de gestion. Cependant, en choisissant les entreprises les plus respectueuses des critères ESG, les fonds labellisés ISR ciblent à la fois des entreprises dont l’activité est performante et des structures travaillant leur image de marque. La prise en compte des critères ESG permet souvent aux entreprises d’améliorer leurs résultats à long terme.

En 2019, Deutsche Bank a fait le point sur 2 250 études publiées sur les 40 dernières années portant sur l’ISR. Ainsi l’application des critères ESG contribuent de manière positive à la performance financière des entreprises dans 62,6 % des cas.

La Loi Pacte veut orienter l’épargne vers l’ISR

Les épargnants peuvent déjà investir dans l’ISR via leur épargne salariale. En effet, ce dispositif doit proposer au moins un fonds solidaire qui investit de 5 à 10 % dans l’économie sociale et solidaire.

Avec la loi Pacte, les contrats d’assurance vie doivent désormais proposer au moins une unité de compte ISR et ce sera deux unités de compte en 2022, l’une verte et l’autre solidaire. De quoi séduire encore plus les épargnants.

A lire aussi...

Label Greenfin : investir dans la finance verte

Energies renouvelables, transports propres, contrôle de la pollution… Le label…

Fiscalité : ce qui change en 2020 pour les particuliers

Annoncée l’été dernier, la baisse d’impôt s’applique dès janvier 2020 et concerne «…

OFI Financial Investment RS Euro Equity FR0000971160

OFI Financial Investment RS Euro Equity, créé en 2001, est un fonds actions ISR…