Les unités de compte

Investissements sur marchés financiers

Souvent peu connues, les « unités de compte » des contrats d’assurance-vie permettent de diversifier son épargne sur plusieurs marchés financiers. Zoom sur ces supports d’investissement.

Qu’est-ce que c’est ?

Dans le jargon des assureurs, les « unités de compte » (UC) désignent les supports d’investissements diversifiés sur les marchés financiers. Ils s’opposent aux fonds en euros, car ces derniers offrent la garantie de récupérer au minimum le capital investi alors que les unités de compte comportent un risque de perte en capital et sont investis sur des supports financiers d’une grande variété (actions, obligations, parts de fonds communs de placement, parts de SICAV, parts de SCI, parts de SCPI). Ainsi, l’épargne investie évolue en fonction de la valorisation des supports qui servent de référence. Avec ce type de support, le risque est assumé par le souscripteur car l’assureur s’engage uniquement sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur, qui est soumise aux fluctuations des marchés financiers et peut varier à la hausse comme à la baisse. 

De multiples possibilités d’investissement

Dans un contrat dit « multisupports », il est donc possible d’investir à la fois sur un fonds en euros offrant une garantie en capital et sur des UC, dont le profil de risque est souvent très variable. Ces supports sont réservés aux investisseurs prêts à accepter les risques inhérents aux fluctuations des marchés financiers et qui poursuivent une véritable stratégie patrimoniale. 

En cas de conjoncture défavorable, il est possible de récupérer un montant d'épargne inférieur à celui investi au départ (sauf clauses de protection spécifiques), moyennant des frais d’arbitrage. En contrepartie, les produits en UC offrent des perspectives de rendement élevées si les marchés financiers sont bien orientés.

Pour protéger votre épargne, vous devrez opter pour des supports à faible volatilité. En revanche, si vous êtes prêt à accepter une prise de risque plus importante, vous choisirez des supports plus dynamiques, avec une dominante d'actions.

La gestion des unités de compte

Elle est libre, sous mandat ou « à horizon ».

Gestion libre

Vous répartissez vous-même votre épargne entre le support euros et/ou le(s) unité(s) de compte. La gestion libre s’adresse à des épargnants avertis. 

Gestion sous mandat

Aussi appelée « gestion profilée », la gestion sous mandat consiste à confier son épargne à un organisme gestionnaire qui gérera en conformité avec votre profil d’épargnant. Trois types de « profils » sont le plus souvent identifiés :

  • « prudent », surtout composé de produits obligataires et monétaires ;
  • « dynamique », orienté vers les actions ;
  • « équilibré », combinant sécurité (produits obligataires et monétaires) et rentabilité (actions).

Gestion « à horizon »

Le gestionnaire fait évoluer automatiquement la composition des placements en fonction de votre âge et de vos objectifs. 
Dans tous les cas, avant de souscrire un contrat d’assurance-vie avec des unités de compte, vérifiez qu’il vous convient et que votre appétence au risque est bien identifiée. Vous pourrez alors comparer les offres qui vous sont faites en toute connaissance de cause.

A lire aussi...

Je loue ma maison pour avoir des revenus supplémentaires

En plein été, de nombreux particuliers pour accroître leurs revenus mettent en…

Comment choisir son contrat d’assurance-vie ?

L’assurance-vie est l’un des placements préférés des Français (1636 milliards d…

Les grandes tendances des marchés financiers

Ferréol BAUDONNIÈRE, Directeur général délégué de la MIF revient sur les tendances…