Les Français et les placements financiers

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a publié sa première étude annuelle sur l’épargne et l’investissement. Quelques informations intéressantes sont à retenir.

Les placements préférés des Français

A la question « si vous aviez 10 000 euros à placer, quel placement choisiriez-vous de préférence ? », 41 % des sondés opteraient pour des produits d’épargne (Livret A, LDDS…), 28 % pour un contrat d’assurance-vie en euros, 26 % pour de l’épargne logement (PEL, CEL). Et, près d’un Français sur 5 (17 %) choisirait des placements financiers de type actions, fonds, sicav.

Ainsi, une large majorité des Français plébiscitent les placements financiers sûrs et disponibles tandis qu’une autre partie d’entre eux s’intéressent aux produits plus risqués mais potentiellement plus rentables.

La connaissance des produits souscrits

Quel est niveau de connaissance des Français en matière d’épargne et de placement ? Selon l’étude de l’AMF, 4 Français sur 10 estiment connaître les placements financiers. Près de 50 % des personnes interrogées se déclarent être à l’aise pour évaluer le niveau de risque des placements financiers qui leur seraient proposés (47 % exactement) et pour juger de l’intérêt des conseils délivrés par un professionnel (52 %).

Par ailleurs, 55 % d’entre eux disent être à l’aise pour lire un document d’information sur un placement. Cependant, seuls 4 % des sondés déclarent avoir déjà utilisé un DICI (document d’information clé pour l’investisseur).

Les Français et le risque

Selon l’étude de l’AMF, seulement 38 % des Français envisagent de prendre un peu de risque pour leurs placements financiers. Toutefois, l’horizon moyen accepté pour une telle prise de risque est de 4, 5 ans ! Ce qui est plutôt court pour lisser le risque. Seuls 10 % des Français seraient prêts à placer leur argent sur plus de dix ans dans la perspective d’obtenir un rendement intéressant.

Les placements en actions

Quel est l’intérêt des Français pour les placements boursiers ? 28 % des épargnants interrogés déclarent être intéressés par les placements en actions. Mais, seul un Français sur dix (11 %) estime que c’est le « bon moment pour les placements en actions ». Et, 7 % des Français pourraient potentiellement souscrire des placements en actions dans un avenir proche.

Si l’on connaît la prudence des Français en matière d’épargne et leur goût pour des placements financiers garantis, on constate avec surprise que plus de la moitié d’entre eux (56 %) estime que les placements en actions constituent une « bonne idée » pour diversifier ses placements ou pour mettre en place une épargne de long terme (48 %). Ce qui laisse quelques perspectives pour les épargnants prêts à investir en bourse…..

IEFP la finance pour tous

 

A lire aussi...

Bien comprendre l’inflation pour mieux gérer ses placements

L’inflation, c’est-à-dire la hausse des prix, peut avoir de multiples causes, mais…

Actions et obligations : quèsaco ?

De nombreux produits sont négociés en bourse. Deux sont particulièrement connus des…

Le DIC, un document d’informations clés pour les assurés

Afin de mieux protéger l’épargnant, une fiche simple et standardisée appelée «…