Crypto-monnaies et bitcoin

Le Bitcoin: Monnaie cryptographique

Avec le développement de l’informatique, un type nouveau de monnaie est apparu : les crypto-monnaies. Que sont-elles, et pourront-elles supplanter un jour les monnaies actuelles ?

Les crypto-monnaies : définition et utilité

 

Le principe des crypto-monnaies est assez difficile à comprendre. Le prix Nobel d’économie Paul Krugman a même dit sur le ton de l’humour que « personne ne comprend vraiment comment elles fonctionnent ». Tentons néanmoins d’en donner une définition.

 

Une crypto-monnaie (parfois appelée crypto-devise ou monnaie cryptographique) est une monnaie virtuelle créée et échangée sur un réseau informatique décentralisé. Une crypto-monnaie est « virtuelle » en ce sens qu’elle n’est pas constituée de billets et de pièces. On ne peut jamais la détenir ou l’échanger physiquement.

 

Les crypto-monnaies utilisent la blockchain (ou chaîne de blocs), c’est-à-dire une base de données commune à plusieurs utilisateurs et sécurisée grâce à l'utilisation de la cryptographie. Ainsi, grâce à des codes, les utilisateurs peuvent stocker et échanger leur crypto-monnaie de manière sécurisée.

 

Une crypto-monnaie est conçue pour être créée en une quantité limitée, de façon à ce qu’elle garde de la valeur. En effet, une trop grande création monétaire entraînerait une perte d’intérêt et de valeur à une telle monnaie. Généralement, une crypto-monnaie est créée au bénéfice des utilisateurs qui mettent leurs moyens informatiques au profit du système.

 

Les crypto-monnaies ne sont rattachés à aucun Etat et aucune banque centrale. C’est ce qui fait leur spécificité pour des utilisateurs qui n’ont pas ou peu confiance dans le système financier traditionnel. Cependant, cela les rend extrêmement risquées, car elles ne sont régulées ou garanties par aucune autorité.

 

Il existe un grand nombre de crypto-monnaies comme le Darkcoin, le Zerocoin, le Bytecoin, le Black Coin, l’Ethereum et surtout la plus célèbre : le bitcoin.

 

 

Le bitcoin : bulle spéculative ou monnaie d’avenir ?

 

Le bitcoin a été lancé en 2009 par Satoshi Nakamoto (qui est le pseudonyme d’une ou plusieurs personnes). C’est à ce jour la crypto-monnaie la plus aboutie et répandue.

 

Le bitcoin a connu une hausse vertigineuse en 2017, ce qui a attiré l’attention sur lui. En janvier 2017, il valait moins de de 1 000 dollars. Fin décembre, il a momentanément dépassé les 16 000 dollars. Cependant, son cours est très volatile, et fluctue notamment en fonction des annonces des gouvernements cherchant à le réguler.

 

En effet, les gouvernements commencent à réfléchir à une régulation du bitcoin, qui est soupçonné de faciliter des transactions illicites. Chaque annonce d’une volonté de régulation, comme récemment de la part d’Israël ou de la Corée du Sud, conduit à une chute du bitcoin.

 

Face à l’envolée du cours du bitcoin, un nombre croissant d’institutions financières et d’économistes mettent en garde contre le risque de bulle. Ainsi, Joseph Stiglitz, Jean Tirole, Paul Krugman ou encore Kenneth Rogoff ont alerté sur les risques d’un effondrement du bitcoin. En effet, sa valeur n’est basée sur rien, contrairement à une monnaie comme l’euro, qui a cours légal dans un ou plusieurs pays (c’est-à-dire qu’on peut y acheter les biens et services produits et y payer des impôts).

 

Si la technologie de la blockchain peut se révéler prometteuse, l’utilité du bitcoin est régulièrement mise en doute.

IEFP la finance pour tous

 

A lire aussi...

Prix Nobel d’économie 2017 : Richard Thaler est le nouveau…

L’économiste Américain Richard H. Thaler, professeur à l’Université de Chicago, s…

La MIF vous dit tout sur le placement préféré des français

Aujourd’hui, l’assurance vie est le placement de référence pour l’épargne et le plus…

Les contrats d’assurance-vie en ligne

S’il est possible de souscrire un contrat d’assurance-vie en agence auprès d’un…