Le Point MIF #5 - L'actualité des marchés financiers et de nos investissements

Découvrez le 5ème épisode de votre rendez-vous trimestriel sur l'actualité des marchés financiers et de nos investissements.

Que s’est-il passé sur le 1er Trimestre 2019 ?

Lors de notre dernier point, nous avons décrit une économie mondiale en expansion, mais avec une croissance ralentie. Nous nous attendions à ce que ce ralentissement pèse sur les marchés actions, accroisse les taux et augmente les primes de risque des investissements obligataires.

Ce scénario initial ne s’est finalement pas joué : les Banques Centrales, à commencer par la Réserve Fédérale américaine, ont, dès la confirmation du ralentissement de la croissance, voire une anticipation de récession, modifié leurs politiques.

Les tensions commerciales mondiales et les incertitudes liées au Brexit ont un impact négatif sur la croissance : on s’attend à une progression de 1.30% du PIB dans la zone euro au lieu des 1.90% anticipés. L’Allemagne ralenti fortement ; l’Italie est en récession. L’inflation va rester contenue à 1.30%. La croissance aux Etats-Unis devrait s’établir à 2.30%.

Au lieu de poursuivre la politique de resserrement monétaire initiée (qui passe par une réduction de la taille de son bilan et/ou des hausses des taux) prévue, la Fed (Réserve Fédérale américaine) nous a appelé à la « patience ». Traduction : plus de hausse des taux et rachat de titres obligataires pour maintenir la taille de son bilan.

Depuis, les marchés action se sont appréciés, les taux sont repartis à la baisse et les spreads de crédit (écart entre les rendements des obligations d'entreprises et les emprunts d'états de mêmes caractéristique) se sont resserrés.

Les impacts pour les investissements de la MIF

Sous ces deux effets, la valeur du portefeuille de la MIF s’est accrue, ce qui nous a permis de reconstituer des plus-values latentes. En contrepartie, trouver des investissements bien rémunérés, conforme à nos critères de risque, s’avère plus compliqué.

Au cours du premier trimestre, nous avons plutôt investi dans la dette des pays émergents et poursuivis nos investissements dans des crédits spécialisés, profitant du reflux du financement bancaire sur ce type d’actif.

A bientôt pour votre prochain point MIF!

A lire aussi...

Evolution des cours boursiers et des dividendes

Les actions sont un type placement à disposition des ménages. Le gain avec un tel…

Le Point MIF #4 - L'actualité des marchés financiers et de nos…

Découvrez le 4ème épisode de votre rendez-vous trimestriel sur l'actualité des…

Récompenses 2019: Un nouveau Trophée d'Or pour la MIF !

Depuis 1978, le magazine Le Revenu analyse rigoureusement les centaines de contrats…