Le Point MIF #8 - L'actualité des marchés financiers et de nos investissements

Retrouvez le 8ème épisode de votre rendez-vous trimestriel sur l'actualité des marchés financiers et de nos investissements.

Quel bilan peut-on tirer de l’année 2019 sur les marchés financiers ?

L’année 2018 s’était achevée sur une forte baisse de valeur des actions et une hausse des primes de risque, sur fond de « normalisation » des politiques monétaires (c’est-à-dire fin des programmes d’achats de titres et des hausses des taux) et d’anticipation de récession.

On s’attendait donc à une année 2019 difficile sur les marchés. Finalement, très vite, les Banques Centrales ont revus leurs politiques et ouvert, à nouveau, un cycle monétaire plus accommodant. L’effet de ces politiques a été extrêmement puissant, puisque les taux d’intérêt se sont effondrés à des niveaux jamais atteints.

Fin août dernier, l’Allemagne a pu emprunter à 10 ans avec un taux de -0,72% et la Suisse à un taux de -1,20%.

Ces taux très bas engendrent une forte hausse des prix des actifs comme se fut le cas pour les actions (le CAC 40 a fini l’année à presque 6000 points, soit une progression annuelle de 26%), pour les biens immobiliers et pour les obligations.

En fin d’année 2019, les taux ont remontés, le taux d’emprunt allemand à 10 ans s’établissant à -0,185%.

Les actions de la MIF

Dans ce contexte, la MIF a su profiter des baisses successives des taux observées sur les pays bien notés, puis sur les pays périphériques et émergents et de la remontée des taux de fin d’année pour :

  • Accroître ses réserves
  • Augmenter ses plus-values latentes
  • Limiter la baisse du rendement de son portefeuille

Le niveau de produits financiers réalisés nous permettra de bien traiter nos adhérents tout en préservant l’avenir.

Qu’attendre pour 2020 ?

Cet exercice est toujours un peu délicat.

Nous pensons que l’année 2020 sera plus stable :

  • En terme monétaire : la Fed et la BCE devraient conserver le cap en 2020 et conserver une politique accommodante pour maintenir un taux de croissance économique positif ; faible, mais positif 
  • En terme politique : en 2019, il y a eu des élections importantes en Italie, en Espagne et pour l’Union Européenne, avec une nouvelle gouvernance ; l’année 2020 est, de ce point de vue, plus calme

On surveillera plus particulièrement cette année :

  • La bonne fin du processus du « Brexit » 
  • La relative trêve dans les relations commerciales sino-américaines 
  • L’élection présidentielle américaine, qui impacte toujours les marchés 
  • Les tensions internationales. En effet, il y a peu les Etats-Unis ont mené un raid en Irak et le Parlement turc a autorisé l’envoi d’une force militaire en Lybie

A lire aussi...

Le Point MIF #7 - L'actualité des marchés financiers et de nos…

Retrouvez le 7ème épisode de votre rendez-vous trimestriel sur l'actualité des…

Y a t-il tempête sur le fonds en euros ?

Le récent passage de l’environnement de taux bas, que nous connaissions ces…

Nouveauté MIF : Investissez en SCPI !

À partir de novembre 2019, les détenteurs du contrat Compte Épargne Libre Avenir…