Placements : qu’est-ce qu’un « Exchange Trade Fund » (ETF) ?

Homme en train de consulter les marchés financiers

Les ETF (risque de perte en capital), acronyme de « Exchange Trade Fund », sont des fonds collectifs d’investissement. Ils suivent les performances d’un indice. Également appelés Trackers, ils se négocient en Bourse en continu. Outils de diversification, les ETF permettent d’investir dans plusieurs titres par l’intermédiaire d’une seule valeur, comme les fonds communs de placement et les Sicav (Sociétés d'investissement à capital variable). En revanche, les ETF ne font pas l’objet d’un suivi actif par un gérant. Les frais liés à ces placements sont donc bas.

Comment fonctionne un ETF (ou « tracker »)

L’objectif des ETF est de reproduire la performance d’un indice représentatif d’un ensemble d’actions cotées, et/ou plus rarement d’obligations. Ils sont composés des mêmes titres que l’indice qu’ils suivent (par exemple, le CAC 40, le Dow Jones ou l’Euro Stoxx 50).

Cela leur permet en principe d’avoir des résultats identiques. Certains ETF sont constitués d’un panier d’actions représentatives d’un secteur économique (par exemple, la santé avec le MSCI health, ou encore les matières premières…) ou d’une zone géographique (la Chine ou encore l’Inde avec MSCI India…).

À lire aussi : Avant d’investir, posez-vous les bonnes questions !

EFT : un placement liquide

Les ETF ont pour particularité d’être des fonds cotés en continu, contrairement aux autres fonds collectifs d’investissement dont la valeur liquidative est calculée au moins 2 fois par mois. Ainsi, les ETF peuvent être achetés ou vendus en Bourse tout au long de la journée. Vous connaissez à tout moment le cours auquel vous pouvez les acheter et les vendre.

Vous pouvez acquérir des ETF auprès d’un intermédiaire financier au moyen d’un simple compte-titres. Certains ETF sont également éligibles au Plan d’Épargne en Actions (PEA), et ils bénéficient alors des avantages fiscaux attachés à ce support d’épargne. D’autres sont aussi accessibles par l’intermédiaire des fonds en unités de compte présents dans l’assurance vie et les Plans d’Épargne Retraite (PER).

À lire aussi : Assurance vie : l’intérêt d’une bonne diversification grâce aux UC

EFT : un outil de diversification

Les ETF permettent de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières diversifié sur une zone géographique ou encore un secteur économique, sans avoir à investir dans une multitude de lignes de titres. Autrement dit, ils permettent de miser sur une performance globale, à la différence de l’investissement sur une action qui ne vise que la performance individuelle d’une entreprise.

À ce titre, ils constituent un outil de diversification très efficace car en achetant un ETF, vous achetez un panier d’actions (ou d’obligations). Vous pouvez ainsi accéder à l’ensemble des valeurs de l’indice suivi pour vous exposer à toutes leurs performances individuelles, sans avoir à choisir les titres un par un. Moins volatils que les titres « vifs » pris isolément, les ETF permettent aussi de mutualiser les risques de pertes.

EFT : des frais réduits

Autre avantage, les frais des ETF sont moins élevés que ceux des fonds traditionnels. En effet, ils font l’objet d’une gestion dite « passive » (la réplication de l’indice pris pour référence). Cette gestion induit des frais structurels moins lourds. Ils ne comportent aucun droit d’entrée ni de sortie, et les frais de gestion annuels sont plus faibles que ceux d’un fonds classique. De plus, la performance affichée d’un ETF est une performance nette des frais courants, ceux-ci étant intégrés dans sa valeur liquidative quotidienne.

À lire aussi : Optez pour la diversification et optimisez votre performance

Comme les actions, les ETF sont toutefois soumis à des frais de courtage, prélevés par l’intermédiaire financier lors de chaque transaction. Sur un PEA, ces frais sont désormais plafonnés à 0,5 % en cas d’ordre dématérialisé et à 1,2 % dans les autres cas. Sur un compte-titres, en revanche, ces frais sont librement fixés par l’intermédiaire financier.

Bon à savoir : Les ETF ne sont pas des placements à capital garanti. Ils comportent un risque de perte en capital, en cas de baisse de l’indice boursier suivi. Le risque de perte est aggravé en cas de souscription d’un ETF à effet de levier, qui multiplie l’évolution de l’indice suivi à la hausse comme à la baisse.

 

A lire aussi...

Assurance vie : fonds en euros vs unités de compte

Avec l'assurance vie, les épargnants ont la possibilité d'investir sur de nombreux…

Assurance vie : l’intérêt de mixer fonds en euros et unités de…

Les fonds en euros de l’assurance vie offrent un cadre sécurisé pour faire…

Assurance vie : l’intérêt d’une bonne diversification grâce aux…

La diversification des modes gestion au sein des contrats d’assurance vie est…