Le Point MIF #6 - L'actualité des marchés financiers et de nos investissements

Retrouvez le 6ème épisode de votre rendez-vous trimestriel sur l'actualité des marchés financiers et de nos investissements.

Que s’est-il passé sur le 2ème trimestre 2019?

Souvenez-vous, l’année 2018 s’était achevée sur une baisse quasi généralisée des prix des actifs, une légère hausse des taux et des banques centrales qui commençaient à normaliser leurs politiques.

La Réserve Fédérale américaine, limitait la taille de son bilan et démarrait un cycle de hausse de ses taux.

La Banque Centrale Européenne mettait fin à son programme de rachat de titres et ouvrait la voie à d’éventuelles hausses des taux.

Depuis, la situation a radicalement changé et la position des banques centrales s’est inversée.

Sur fond de guerre commerciale et d’absence d’un accord rapide entre les EU et la Chine, les prévisions économiques mondiales se sont assombries, obligeant les banques centrales à réagir. Ajoutons à cela les tensions géopolitiques, en mer d’Oman notamment, qui augmentent les incertitudes.

Depuis la semaine dernière, la Réserve Fédérale, après avoir appelé à la patience, a quasiment annoncé un cycle de baisse des taux, qui est largement anticipé par le marché.

La Banque Centrale Européenne exprime, à demi-mot, qu’elle est prête à reprendre un programme de rachat de titres et à soutenir les banques pénalisées par des taux de dépôt négatifs.

Résultat des courses, les marchés actions ont continué à s’apprécier et les taux d’intérêt se sont effondrés, touchant des plus bas historiques. Le taux d’emprunt allemand est tombé à -0.33% et celui français à peine à zéro !

Cela veut donc dire que si l’on prête aujourd’hui 100€ à l’Allemagne, elle nous remboursera une somme plus faible dans 10 ans. C’est un peu comme s’il fallait payer une assurance pour avoir la garantie de retrouver son capital demain.

Les impacts pour les investissements de la MIF

Dans ce contexte, et pour essayer de maintenir un niveau de rendement suffisant des nouveaux investissements, nous avons allongé un peu la durée des titres achetés, nous avons investis dans la dette d’emprunts des pays de l’Est de l’Europe (qui ont des bons niveaux de notations et des faibles niveaux d’endettement) et nous avons poursuivi nos investissements diversifiés.

Merci à toutes et à tous et à bientôt pour le prochain point MIF !

A lire aussi...

Rapport ESG 2018

La MIF publie pour 2018 son rapport ESG pour un développement durable et responsable

Le Point MIF #5 - L'actualité des marchés financiers et de nos…

Découvrez le 5ème épisode de votre rendez-vous trimestriel sur l'actualité des…

Les bonnes questions à se poser avant d’investir

Avant de vous lancer dans un investissement quel qu’il soit (immobilier, assurance…