Les nouveautés fiscales pour 2019

La fiscalité 2019 en France

De nombreux changements fiscaux entrent en vigueur en 2019 : outre la revalorisation du barème de l’impôt et la mise en place du prélèvement à la source, la hausse de la prime d’activité et l’exonération des heures supplémentaires ont pour objectif de redonner du pouvoir d’achat aux Français.

Un barème de l’impôt revalorisé de 1,6 %

Le barème de l’impôt sur le revenu est revalorisé du montant de l’inflation (estimée en novembre). Pour la déclaration des revenus 2018, les tranches du barème sont relevées de 1,6 %. Précision : la mise en place du prélèvement à la source ne supprima pas la déclaration de revenu : il faudra chaque année « faire les compte » et notamment intégrer les avantages fiscaux consenti sur certaines dépenses

Le barème de l’impôt sur les revenus de 2018

Fraction du revenu imposable (pour une part) Taux d’imposition
N’excédant pas 9 964 € 0 %
De 9 964 € à 27 519 € 14 %
De 27 519 € à 73 779€ 30 %
Entre 73 779 € à 156 244 € 41 %
Supérieure à 156 244 € 45 %

 

Les « Coup de pouce » du gouvernement

Fin décembre, le gouvernement a annoncé quatre grandes mesures d’urgence : une prime de Noël exonérée sous condition de ressources, la mise en place d’une exonération fiscale et sociale des heures supplémentaires (comme cela avait été le cas sous le gouvernement Sarkozy, la revalorisation accélérée de la prime d’activité et une CSG réduite pour les retraités affichant un revenu inférieur à 2 000 €.

Le prélèvement à la source applicable est effectif depuis janvier 2019

Tous les contribuables disposant d’un revenu d’activité ou d’une pension de retraite se voient appliquer dès ce mois de janvier le prélèvement à la source, y compris pour les revenus dus au titre de 2018 mais versés au tout début de 2019, comme c’est souvent le cas pour les pensions de retraite et les allocations chômage. Le taux a été annoncé lors de la déclaration de revenu précédente. Pour ceux qui disposent de revenus fonciers, ou pour les indépendants, un « acompte » est prélevé sur le compte bancaire soit tous les mois, soit par trimestre au choix du contribuable.

Modifier votre taux de prélèvement

Vous pouvez, chaque année, de modifier votre taux de prélèvement à la source. Pour rappel, les contribuables peuvent choisir de ne pas communiquer à leur employeur leur taux personnalisé. Dans ce cas, le taux sera seulement fonction des revenus d’activité par exemple. De même, les couples peuvent opter pour un taux individualisé. Il faut se rendre sur le site impots.gouv et accéder à votre espace personnel.

Une avance de 60 % liée aux réductions d’impôts réalisées en 2018

Pour rappel, la loi de finances prévoit un remboursement des dépenses ouvrant droit à réduction d’impôts réalisées en 2018, prenant la forme d’une avance de 60 % des sommes déclarées en 2017. Cela concerne les dépenses liées aux emplois à domicile, garde d’enfant, immobilier locatif (Pinel…) dépenses d’hébergement en Ehpad, dons aux œuvres… Mais attention ! Si vos dépenses liées à ces avantages fiscaux ont été fortement réduites en 2018, voire supprimées, il faudra rembourser tout ou partie de cette avance en septembre. Faites bien vos comptes !

logo IEFP

A lire aussi...

Infographie : la fiscalité de l’assurance vie hors Flat Tax

L’assurance-vie est le produit d’épargne le plus prisé des Français après le livret…

Comment allier défiscalisation et retraite ?

Au moment de recevoir sa déclaration de revenus, nombreux sont les contribuables…

Infographie: Les principaux outils de défiscalisation

Si vous souhaitez réduire votre impôt sur le revenu, vous pouvez le faire grâce à…