Frais d’obsèques : attention au plafond des 5 000 € sur le compte du défunt

frais_obseques_prevago.png

S’il est possible de prélever jusqu’à 5 000 € sur le compte du défunt pour régler les frais obsèques, mieux vaut anticiper pour éviter aux proches de payer des frais supplémentaires.

Frais d’obsèques : anticiper pour soulager ses proches


Les comptes bancaires du défunt sont bloqués jusqu’à l’ouverture de la succession. Si l’organisation et le règlement des frais obsèques n’ont pas été prévus, une demande de prélèvement sur les comptes du défunt peut être effectuée à titre exceptionnel.

Fixé à 3 050 €, le montant a été relevé à 5 000 € suite à l’arrêté ministériel du 25 octobre 2013 , puis réactualisé annuellement selon l’indice INSEE des prix à la consommation. Toutefois, ce budget est souvent insuffisant pour couvrir l’ensemble des frais funéraires, allant du coût de la concession au paiement des différentes prestations (toilette mortuaire, cercueil, transport du corps, chambre funéraire…).

 

Assurance obsèques pour une couverture élargie


Pour débloquer un capital plus important évitant à vos proches de payer des frais complémentaires, souscrivez une assurance obsèques. La Garantie Frais Décès permet notamment de choisir le montant du capital funéraire (de 4 000 € à 12 000 €, par tranche de 1 000 €), défini selon vos revenus, et votre situation familiale et patrimoniale.

Le mode de cotisation peut être unique à l’ouverture du contrat obsèques périodique sur 5 à 10 ans, ou viagère.

Notez que la cotisation de la Garantie Frais Décès est fixe dans le temps. Son niveau n’est par exemple aucunement relevé si votre état de santé se dégrade.

A lire aussi...

Assurance décès : comment choisir le bon contrat ?

Que se passerait-il pour votre famille si vous décédiez prématurément ? Tout le…