Infographie - Focus sur… le métier d’actuaire

Le métier d'actuaire

Parfois méconnu, le métier d’actuaire est essentiel au bon fonctionnement d’une compagnie d’assurance. Véritable chef d’orchestre, c’est lui qui évalue, modélise et gère les risques d’un contrat d’assurance. Expert en mathématiques et en statistiques, l’actuaire peut évoluer dans de nombreux secteurs, que ce soit dans la prévoyance, l’épargne, la retraite, la gestion actif-passif… Le métier requiert trois qualités essentielles : le sens de l’anticipation, la capacité d’analyse et celle de synthétiser. En effet, il doit savoir compiler les données reçues auprès des juristes, du service marketing et des chargés d’études, par exemple. À terme, son objectif est de ne laisser aucune place à l’imprévu. Devenir actuaire, c’est l’opportunité d’épouser un métier ouvert à l’international offrant de nombreuses possibilités d’expatriation. Il offre également des perspectives d’évolution à fort potentiel. Manageur d’équipe, expert d’un département ou même dirigeant d’entreprise : les compétences acquises au fil des années offrent une réelle valeur ajoutée très recherchée des entreprises ! Alors, comment devenir actuaire ? Tout d’abord, un niveau bac+5 est requis pour faire ce métier. Huit formations initiales sont reconnues par l’Institut des Actuaires : l'ISFA, l'ISUP, l'université de Strasbourg, l'EURIA, l'université Paris-Dauphine, l'ENSAE, l'ESSEC et le Collège des Ingénieurs. D’autres masters permettent également de se former au métier. Une fois en poste, l’actuaire a souvent de belles perspectives salariales devant lui. Le salaire moyen brut d’un premier poste atteint les 3 200 euros. Après trois à six années d'expérience dans le métier, l’actuaire gagne près de 60 000 euros brut en moyenne. Il peut même atteindre 100 000 euros avec les variables. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Institut des Actuaires. Membre de l’Association actuarielle internationale (AAI), il s’emploie à améliorer la reconnaissance et la réputation de la profession d’actuaire en France et aux quatre coins du globe.

 Le métier d'actuaire

A lire aussi...

Parole d’expert : Comment soulager les aidants familiaux ?

Face à la dépendance d’un proche, il est parfois difficile de concilier sa vie…

zoom sur le métier de conseiller/conseillère en économie sociale…

Parole d'expert : la précarité et la dépendance concernent tout le monde,…

Frais de gestion de l’assurance vie : le tour de la question

L’assurance vie est un outil de gestion patrimoniale très prisé des épargnants…