Coronavirus : les Français prévoient d'épargner davantage

une femme dépose un pièce dans une tirelire

Plus de quatre personnes sur dix déclarent que l'épidémie de Covid-19 les incitent à mettre plus d'argent de côté, selon une étude récente.

Des comportements qui changent

Avec l’épidémie de coronavirus, les Français se comportent plus que jamais comme des « fourmis ». Selon un sondage publié le 4 mai 2020 par l'application mobile d'épargne Cashbee auprès de 441 utilisateurs de l’application, 42% des personnes interrogées disent vouloir thésauriser davantage que d’habitude à cause du Covid-19. Parmi eux, 13% déclarent même une envie d’épargner « beaucoup plus importante ».

Près de la moitié (48%) des sondés prévoient, eux, de mettre de l’argent de côté comme avant la crise sanitaire. Et à peine 9% estiment qu’ils vont moins économiser, dont 3% « beaucoup moins ». Si les Français sont nombreux à envisager d’accroître leur effort d’épargne, c’est parce qu’une partie d’entre eux n’ont pas confiance dans l’avenir. Toujours d’après le sondage de Cashbee, 41% se montrent inquiets compte tenu de la crise économique engendrée par la pandémie.

Des projets coûteux annulés ou reportés

Une angoisse totalement légitime. Si plus de 11 millions de salariés français ont été placés en chômage partiel parce que leur entreprise a fermé ou subit une baisse importante d’activité à la suite du confinement, il n’est pas certain que tous retrouvent leur travail une fois la crise sanitaire passée. D’ailleurs, le taux de chômage a d’ores et déjà augmenté. Sans parler des travailleurs indépendants (artisans, commerçants, entrepreneurs) qui n’ont pas accès au chômage partiel et qui, en dépit des aides mises en place par le gouvernement, risquent la faillite si l’épidémie perdure dans le temps.

On comprend, dans ces conditions, pourquoi un peu plus de quatre personnes sur dix souhaitent renforcer leur épargne. D’autant que l’épidémie a, pour certain, augmenté paradoxalement leur marge de manœuvre financière. À cause du confinement, 43% des utilisateurs de Cashbee ont dû annuler ou reporter des projets coûteux, comme l’achat d’un bien immobilier, la création de leur entreprise ou l’organisation d’un mariage. Autant de dépenses prévues et non réalisées qui viennent grossir leur bas de laine.

Reste que les Français vont y regarder à deux fois avant de placer leurs économies. Presque la moitié (48%) des répondants ont perdu de l’argent à cause du coronavirus. Le virus a, au contraire, eu un impact favorable pour 8% des déclarants. Certains épargnants ont, en effet, profité de la chute des cours pour acheter des actions à un prix bas et les ont revendues une fois que les titres ont remonté en empochant, au passage, une plus-value.

A lire aussi...

Coronavirus : prime exceptionnelle pour certains salariés

Pour récompenser les efforts des personnes mobilisées pendant la période de…

Investir à long terme : les bonnes questions à se poser

Dans cette période d’instabilité financière, il est nécessaire de se poser les…

Coronavirus : les aides de l’État pour les foyers modestes

Pour de nombreux foyers le confinement lié à la crise sanitaire engendre des…